CLOSE

Les bienfaits de l’huile d’olive : quand santé rime avec plaisir

23 avril 2021

Aujourd’hui, nous souhaitons vous parler des bienfaits de l’huile d’olive. Certes, nous sommes producteurs d’huile d’olive, alors nous n’allons pas vous dire qu’il ne faut pas en consommer ! Mais c’est parce que nous sommes convaincus de ses qualités intrinsèques et engagés dans un processus qualité exigeant que nous faisons le choix de consacrer notre vie à ce jus aux multiples vertus.

Nous allons essayer de vous épargner de longues présentations savantes. Nous vous proposons juste le nécessaire pour décrypter comment une bonne huile d’olive peut être bénéfique pour la santé.

L’apport nutritionnel de l’huile d’olive

Les bienfaits de l'huile d'olive
Les bienfaits de l’huile d’olive

Des besoins quotidiens en lipides

L’huile d’olive est composée à 99% de lipides. Souvent controversés, ces derniers font pourtant partie d’une alimentation équilibrée. Le corps humain a en effet besoin d’une certaine quantité de matière grasse, autrement appelée « acides gras ». Les lipides devraient, à ce titre, représenter 35 à 40% de l’apport énergétique journalier en calories.

Quels lipides privilégier ?

Si on se pose cette question, c’est effectivement parce que tous les corps gras ne se valent pas. En Occident, nous avons tendance à consommer trop de graisses saturées.

En effet, il faut différencier les acides gras saturés des acides gras insaturés.

  • Les premiers (comme ceux contenus dans le beurre ou l’huile de palme) agissent sur l’augmentation du taux de cholestérol, du mauvais cholestérol. Les risques sont alors de développer une maladie cardiovasculaire, du diabète, de l’hypertension, un infarctus ou autre problème cardiaque.
  • A l’opposé, l’acide gras insaturé (contenu dans l’huile d’olive) apporte le bon cholestérol.

’huile d’olive a une très forte teneur en acide gras mono-insaturé, ou acide oléique, encore appelé Omega 9. Elle contient également des acides gras poly-insaturés, comme les Oméga 6 (acides linoléique) et les Omega 3 (acides linoléniques).

Les bienfaits de l'huile d'olive

Alors, beurre ou huile ?

Pour les raisons évoquées, on préfèrera donc le régime méditerranéen à base d’huile d’olive, aux graisses animales pourvues d’acides gras saturés, comme le beurre.

La composition de l’huile d’olive

Composée à environ 80% de lipides bons pour la santé, l’huile d’olive est également riche en vitamines E, ou tocophérol. Ce sont des antioxydants qui protègent les membranes cellulaires.

La forte présence de polyphénols a aussi une action anti-oxydante, reconnue pour lutter contre les cancers, maladies cardiovasculaires, potentiellement l’ostéoporose… On compte une trentaines de polyphénols différents dans la composition de l’huile d’olive, comme l’oléocanthal, l’hydroxytyrosol, ou encore l’oleuropéine…

Conseils santé : Faut-il utiliser l’huile d’olive pour la cuisson ?

En France et un peu partout en Europe, il est commun d’utiliser du beurre ou de l’huile végétale (tournesol, colza…) pour faire cuire ses aliments. Mais les matières grasses, exposées à une forte chaleur, se décomposent et se détériorent. On parle ainsi de point de fumée. C’est la température à partir de laquelle les graisses commencent à fumer et créer des substances chimiques potentiellement toxiques.

Le point de fumée de l’huile d’olive, avoisine généralement les 190°C. Ceci montre que l’huile d’olive est plutôt stable à la cuisson, la friture commençant généralement à 180°C. De son côté, le beurre atteint son point de fumée à environ 120°C.

A noter cependant que l’huile commence à perdre de sa saveur à partir d’environ 70°C. Il est donc recommandé de privilégier une huile d’olive goûteuse pour l’assaisonnement plus que pour la cuisson.

Toutes les huiles d’olives sont-elles bonnes pour la santé ?

Les valeurs nutritionnelles de l’huile d’olive peuvent varier fortement en fonction de la maturité de l’olive, des méthodes de fabrication et de conservation.

Notre métier consiste à veiller à ce que ces qualités soient préservées à chaque étape de la production.

Privilégier l’huile d’olive vierge extra

On préfèrera l’huile d’olive vierge extra pour des bienfaits santé renforcés. Cette dernière doit être un pur jus d’olive, extraite uniquement par des procédés mécaniques, avec un taux d’acidité inférieur à 0,8%.

Vérifier le label « Extraction à froid »

Pour maximiser les qualités nutritionnelles de l’huile, l’extraction doit se faire dans un environnement inférieur à 28°C. Nos huiles Alexis Muñoz sont produites au moulin, avec une température maintenue à 20°C, pour une meilleure maîtrise du phénomène d’oxydation.

Bien conserver l’huile d’olive

L’huile qui s’oxyde perd de ses qualités nutritionnelles. Il est ainsi recommandé de conserver l’huile d’olive à l’abri de la lumière et de la chaleur. On choisira ainsi des bouteilles en verre opaque avec filtre anti-UV ou des bidons métalliques.

Découvrez notre article sur « La conservation de l’huile d’olive » pour en savoir plus.

Chaque jour, nous mettons nos compétences, notre expérience et notre passion au service de nos clients pour produire nos huiles d’olive. Certes, nous veillons à préserver toutes les qualités nutritionnelles de ce produit à chaque étape de sa production. Mais nous nous attachons aussi à maximiser ses qualités organoleptiques. Le goût, la saveur, le plaisir d’un régime alimentaire authentique et intense, c’est aussi primordial pour être en bonne santé !

#huile d'olive 18:1


Retour blog